Menu

Pension alimentaire de l’enfant

L’article 371-2 Code Civil dispose :

" Chacun des parents contribue à l’entretien et à l’éducation des enfants à proportion de ses ressources, de celles de l’autre parent, ainsi que des besoins de l’enfant. Cette obligation ne cesse pas de plein droit lorsque l’enfant est majeur".

La pension est fixée en fonction des besoins de l’enfant, des ressources et charges des parties à l’instant où le JAF statuera pour apprécier les besoins de celui qui la reçoit au regard des ressources respectives de parties.

Donc elle sera due au-delà de la majorité tant que l’enfant vit chez sa mère, ou son père, qu’il poursuit des études dument justifiées ou qu’il n’a pas été en mesure de trouver un emploi suffisamment rémunérateur.

Lorsqu’un enfant devient majeur, se posera un problème de preuve de la continuation des études ou de son activité rémunératrice. Le juge aux affaires familiales a la possibilité de suspendre, réviser, voire supprimer la pension alimentaire.

Contactez-moi

Les actualités
  • La CNDA

    La CNDA : Cour Nationale du droit d’asile  La Cour nationale du droit d’asile est la juridiction administrative compétente en France, pour examiner les recours ...

Voir toutes les actualités

Consultez également :

Les actualités
  • La CNDA

    La CNDA : Cour Nationale du droit d’asile  La Cour nationale du droit d’asile est la juridiction administrative compétente en France, pour examiner les recours ...

Voir toutes les actualités